Un certain nombre de métiers peuvent s’exercer avec un diplôme bac+2. Beaucoup d’étudiants choisissent alors d’intégrer la vie active à ce stade de leurs études même si c’est loin d’être garantie, tandis que d’autres envisagent de poursuivre leur formation. En choisissant cette voie, ces étudiants préfèrent jouer la carte de la sécurité plutôt que de jouer à la loterie sur le marché de l’emploi.

Les étudiants sont nombreux à se poser la question : que faire après un premier cycle d’études ? Certains se demandent même s’il leur est encore possible de poursuivre leurs études avec leur diplôme.

Pourquoi poursuivre après un bac +2 ?

La poursuite des études supérieures n’est donc pas une décision à prendre à la légère, mais elle mérite que l’on s’y attarde et que l’on prenne le temps de bien y réfléchir. Les postes les mieux payés exigent des compétences poussées et des maîtrises techniques incontestables. Aujourd’hui, avec l’évolution des technologies et l’entrée massive des acteurs économiques dans l’ère numérique crée de nouveaux emplois polyvalents.

Prenons l’exemple proche de la communication et du marketing. Jadis, ces deux disciplines étaient réunies sous un seul et unique département au sein de l’entreprise. Aujourd’hui, le BTS Marketing et Communication (diplôme très à la mode dans les années 2000) existe toujours, mais il ne correspond plus exactement à la réalité du marché de l’emploi. En effet, avec l’apparition de nouvelles techniques de communication et le développement de nouveaux concepts marketing, les deux disciplines deviennent de plus en plus vastes.

Les nouveaux canaux de communication tels qu’Internet prennent de plus en plus de place et bouleversent les habitudes du grand public qu’il devient urgent et nécessaire pour les entreprises de s’adapter en créant de nouveaux postes dédiés à la télécommunication, à l’e-marketing ainsi que d’autres métiers du web. Autrement dit, le niveau de qualification exigé par les entreprises les plus en vue sur le marché de l’emploi ne cesse de s’élever. De nombreux employeurs et recruteurs se plaignent souvent de ne pas trouver les profils adaptés aux postes qu’ils proposent.

Les avantages de faire un second cycle dans les études supérieures

Après un bac +2, les études supérieures vont surtout aider l’étudiant à :

Si les deux premières années d’études supérieures sont généralement consacrées à l’introduction de nouvelles disciplines, la poursuite en 3ème année permet d’approfondir les mêmes matières tout en laissant encore de larges possibilités de spécialisation et de réorientation, en France ou à l’étranger.

En poursuivant vos études supérieures, la sélection d’une spécialité est inévitable. Elle vous permet d’accéder à une formation plus axée sur le futur métier que vous souhaitez exercer plus tard.

L’intégration des formations plus longues permet de perfectionner dans votre domaine de prédilection et de pouvoir utilisé le titre « d’expert ».

Si vos deux premières années d’études supérieures vous ont permis de comprendre que vous avez choisi la mauvaise filière, la poursuite en 3ème année dans une nouvelle filière parallèle pourrait être une alternative intéressante.

Les différentes options possibles

Voici les différentes formations que l’on peut poursuivre après un bac +2.

Licence générale

Les étudiants universitaires peuvent entrer automatiquement en 3ème année sur l’examen de leurs résultats (notes). Ils peuvent choisir de poursuivre dans la même faculté ou de changer d’université.

Les étudiants titulaires d’un diplôme bac +2 (BTS) délivré par un lycée professionnel ou un IUT devront soumettre un dossier d’admission à la fac de leur choix pour pouvoir y faire une licence générale.

Avec le système LMD, les candidats universitaires n’obtiennent leur premier diplôme qu’après 3 ans d’études supérieures (Licence). La particularité de la licence générale est qu’elle permet d’acquérir des connaissances théoriques solides dans le domaine souhaité. Les facultés proposent plusieurs filières générales : management, ressources humaines, comptabilité, …

Avec un diplôme de licence générale en poche, vous pouvez intégrer le marché de l’emploi ou faire un second cycle à bac +4 (Master) voire un troisième cycle à bac +5 (Doctorat) d’études supérieures.

Licence pro

Le processus d’admission et d’intégration de la Licence pro est identique à la Licence générale. Cette formation est bien plus adaptée aux diplômés en BTS qui ont déjà abordé non seulement les cours théoriques, mais qui ont également beaucoup de pratique.

Comme son nom l’indique, cette formation est professionnalisante. Autrement dit, elle comportera davantage de mise en situation, de travaux pratiques, et bien entendu une période de stage obligatoire de 12 semaines en entreprise. Son objectif est de former des profils qualifiés immédiatement opérationnels sur des postes.

Bachelor Universitaire Technologie

Le BUT ou Bachelor Universitaire Technologie est un diplôme de niveau bac +3 qui remplace l’ancien DUT (bac +2) depuis la réforme 2020. Pour intégrer un BUT, il faut se préparer comme pour tout concours d’entrée dans un IUT. L’entrée est parfois très sélective selon l’établissement.

La formation BUT est donc l’équivalent d’une licence pro à l’université, mais avec un encadrement renforcé et un soutien pédagogique et méthodologique plus important. Cette formation a été créée pour harmoniser le système LMD français sur le schéma LMD européen.

Tous les titulaires du baccalauréat et tous les étudiants de niveau bac +2 peuvent envoyer leur dossier de candidature ainsi que les étudiants en classe prépa. Ils peuvent candidater sur l’une des 24 spécialités proposées par les établissements français.

Bachelor en école de commerce ou ingénieur

En règle générale, le Bachelor en école d’ingénieurs ou en école de commerce est une formation accessible aux bacheliers. Mais il est toutefois possible pour les étudiants de niveau bac+2 de demander une admission parallèle. Il arrive donc que des titulaires de BTS demandent à intégrer une formation Bachelor en 3ème année.

L’admission dans un Bachelor est sélective et se fait généralement sur concours commun ou propre à chaque école. Ces écoles prestigieuses acceptent différents profils. En 3 années d’études, l’étudiant s’accoutume aux différents aspects de son domaine, se familiarise avec les différents outils, expérimente et met en œuvre les connaissances essentielles maîtrisées.

Après l’obtention du diplôme de Licence, Licence pro, Bachelor Universitaire de Technologie ou Bachelor, la poursuite d’études est encore possible, que ce soit en université pour rejoindre un master ou un MBA, en écoles d’ingénieurs ou encore en école de commerce par des voies d’admission parallèles.